31/01/2018

Formation continue Au lycée Napoléon de L’Aigle, elles passent un CAP à 57 et 65 ans

 

Il n'y a pas d'âge pour apprendre. Déborah Kryvian, 65 ans, et Réjane Vimbert, 57 ans, en reconversion professionnelle au Greta de L'Aigle, en sont deux parfaits exemples.

« C’était une envie très lointaine, j’ai toujours pensé que j’aurais dû diriger mes pas vers un CAP plutôt que vers l’université », confie Déborah Kryvian, qui a attendu d’avoir franchi le cap de la soixantaine pour passer un CAP sculpteur ornemaniste sur bois... Pour lire la suite, cliquez-ici.

 

 

Formation continue, elles passent un CAP à 57 et 65 ans